Victoire contre Manchester United, le 21 novembre 2006

Celtic Glasgow – Manchester United : 1-0

21 novembre 2006, Celtic Park, 20h45 (60’632 spectateurs)

Arbitre : Manuel Mejuto González (ESP)

Un merveilleux coup-franc du milieu de terrain japonais du Celtic Shunsuke Nakamura, a donné une victoire inattendue pour les hommes de Gordon Strachan contre Manchester United (1-0) et leur permet de se qualifier pour la seconde phase de Champions League.

Manchester commence fort !

Les hommes de Sir Alex Ferguson ont dominé la première demi-heure de ce derby britannique en vain. Ce ne fut qu’à la 35e minute que Cristiano Ronaldo adressa un tir à raz de terre bien arrêté par le portier polonais de Celtic Boruc.

Celtic Glasgow ne se créa sa première occasion qu’à la 38e minute, quand Gravesen adressa une tête en direction du goal du portier mancunien Van der Sar, mais l’attaquant néerlandais Jan Vennegoor van Hesselink ne fut pas assez prompt pour tirer et offrir le premier but à son équipe

Glasgow reprend le dessus !

Après la pause, Strachan apporta des changements tactiques en remplaçant le jeune milieu de terrain néerlandais Evander Sno (19 ans) et l’attaquant polonais Maciej Zurawski par l’attaquant écossais Shaun Maloney et le milieu offensif tchèque Jiri Jarosik. Ces changements se révélèrent payants et permirent au club écossais de reprendre le dessus par rapport à la première période. Gravesen adressa d’abord un tir puissant de près de 30 mètres (50e), puis Nakamura lui aussi décocha un shoot (65e). Ces deux opportunités forcèrent le portier mancunien Van der Sar à des arrêts décisifs.

Sachant qu’un match nul suffisait pour se qualifier pour la seconde phase de Champions League, United joua la seconde période en resserrant un peu le frein par rapport à la domination des premières 45 minutes. Rooney eut l’occasion la plus nette, par un tir au-dessus de la barre du portier écossais Boruc.

Le Celtic Park en ébullition !

Finalement, le meneur de jeu japonais de Celtic Nakamura eut une grande inspiration, en frappant magnifiquement un coup-franc de près de 30 mètres, qui atterrit en pleine lucarne du portier mancunien Van der Sar (81e, 1-0 pour Celtic Glasgow). Ce but suscita une grande liesse parmi les 60’000 spectateurs du Celtic Park. Manchester eut l’occasion d’égaliser sur un penalty, tiré par Saha et stoppé par Boruc (91e).

Avec cette défaite contre le Celtic Glasgow (0-1), Manchester connaît une nouvelle désillusion européenne, après la surprenante défaite contre Kobenhavn (0-1). Les hommes de Ferguson devront décrocher leur qualification lors de leur dernier match contre les Portugais de Benfica. Les Ecossais, actuellement leader de la Scottish Premier League, ont décroché pour la première fois, après quatre campagnes en Champions League, leur ticket pour la seconde phase de cette compétition.

La fiche du match

Celtic Glasgow

Boruc, Telfer, Balde, McManus, Naylor, Nakamura (Miller-85e), Gravesen, Lennon, Sno (Jarosik-46e), Vennegoor of Hesselink, Zurawski (Maloney-46e). Joueurs non utilisés : Marshall, Wilson, McGeady, O’Dea. Joueurs avertis : McManus, Gravesen, Lennon. Buteur : Nakamura (81e)

Manchester United

Van der Sar, Neville, Ferdinand, Vidic, Heinze (Evra-87e), Ronaldo, Carrick (O’Shea-87e), Scholes, Giggs, Saha, Rooney. Joueurs non utilisés : Kuszczak, Brown, Richardson, Fletcher, Silvestre. Joueur averti : Scholes.

Déclarations d’après-match :

Gordon Strachan, manager de Celtic Glasgow

« Je ne le crois pas, je devrais vérifier demain matin pour être vraiment sûr. C’est un soulagement de parvenir en seconde phase de Champions League. Nous sommes très fatigués et émus actuellement. Nous n’avons pas été dans le match dans la première demi-heures, mais nous n’avons pas trop gaspillé d’occasions »

Sir Alex Ferguson, manager de Manchester United

« Pour être honnête, perdre ce match est difficile à encaisser. Nous n’avons pas été actifs en attaque et c’est ce qui peut survenir dans le football, si on ne saisit pas les opportunités. C’est décevant, car nous avons perdu sans marquer des buts, qui nous auraient permis de remporter la victoire ».