Un peu d’histoire…

Le Celtic Football Club est un club de football écossais, fondé en 1888 à Glasgow, évoluant en Scottish Premier League.

Les origines catholiques et irlandaises du club sont claires, car le Celtic a été créé en 1888 au sein de cette communauté de l’est de Glasgow.

Les Bhoys sont soutenus par de nombreux supporters dans le monde. Les impressionnantes migrations sur le continent des dernières décennies ne doivent pas faire oublier que le club catholique de Glasgow s’appuie sur le soutien inconditionnel de fans bien au-delà des limites de Glasgow dès la fin du XIXe siècle. Pour beaucoup, le Celtic est un club irlandais implanté à Glasgow. Il est clair que la communauté irlandaise soutient massivement le club vert et blanc et que le drapeau national le plus exhibé à Celtic Park est celui de l’Irlande, par opposition à l’ Union Jack qui caractérise certains supporters des Rangers.

Celtic Park rassembla jusqu’à 92 000 spectateurs (1938) contre 61 000 aujourd’hui. Contrairement à nombre d’autres stades britanniques, Celtic Park n’a pas perdu son âme après la généralisation des places assises.

Le Celtic est l’un des deux grands d’Écosse avec les Rangers et le match opposant ces deux clubs constitue « le » derby par excellence. Cette opposition est surnommée le « Old Firm » ou Auld Firm.

Après une décennie passée dans l’ombre des Rangers, voire même d’Aberdeen, les Hoops ont retrouvé les sommets, notamment grâce au coaching de Martin O’Neill (aujourd’hui manager du club phare de Birmingham, Aston Villa).

Jimmy Johnstone, membre essentiel de l’équipe qui vint à bout du grand Inter Milan (alors référence en Europe) en finale de la Ligue des Champions en 1967 ; et le Suédois Henrik Larsson, qui fut le principal artisan de l’accession des Bhoys, à la finale de la Coupe UEFA en 2003, peuvent être considérés comme les plus grands joueurs de l’histoire du Celtic Glasgow.

La finale de la Ligue des Champions 1967 fut la première remportée par un club britannique. La saison 2006-2007, le club passe pour la première fois de son histoire la difficile phase de poules, grâce à notamment une victoire de prestige contre Manchester Utd.