Steve Guppy

Ex-International anglais, Steve Guppy signe de Leicester City au Celtic lors de l’été 2001.

Il naquit le 29 mars 1969. Il obtiendra sa première et unique cape en équipe d’Angleterre face à la Belgique en 1999, ayant joué aussi pour l’équipe des moins de 21 ans, l’Angleterre B et l’Angleterre semi-pro.

Steve Guppy se rend à Glasgow en même temps que John Hartson, ainsi que Mohamed Sylla.

Considéré comme un joueur moyen en Angleterre (pourtant international anglais ! ) c’est Martin O’Neill qui décèle en lui un certain talent, et donc atout précieux pour les Bhoys.

Au club celte, il aura la forte concurrence à son poste de Alan Thompson coté milieu gauche. Mais lors de ses apparitions sur le terrain, on ne peut nier son efficacité et l’apport qu’il apporta au club, mais on peut dire quand même un peu en dessous du niveau de Thompson.

Lors de la fantastique saison 2003, qui vit le Celtic arriver en finale de la CUEFA face à Porto, grâce notamment à une saison fabuleuse de Henrik Larsson (mais quelle saison ne fut pas fabuleuse de la part de Larsson ? ), il est mis en marge de l’équipe, et de plus se fait opérer d’une hernie en avril de la même saison.. Ce qui le pousse encore un peu plus loin de l’équipe première.

Steve Guppy

Sa carrière au sein des Bhoys ne fut ni un super succès, mais pas non plus un désastre. Sa contribution a tout de même été notable, mais limitée.

En janvier 2004, il retourne à Leicester City pour six mois, fait un passage à Leeds United, ancien club mythique des années 1990 en Angleterre (et avec Eric Cantona alors), puis se rend à Stoke City, puis Wycombe. Il fait par la suite un court passage à Washington DC United dans la Major Soccer League, mais sans marquer réellement les esprits.

Il retourne alors en Angleterre et Stevenage Borough, jusqu’en mai 2007, atteignant la finale du Trophée FA Cup, au nouveau stade de Wembley, devenant ainsi le premier joueur à avoir joué dans les deux stades de Wembley, ancien et nouveau.

Il a depuis pris sa retraite de footballeur et s’occupe de l’encadrement des jeunes et assistant entraîneur aux Colorado Rapids dans la Major Soccer League.

Voilà, c’était un petit hommage à un joueur du Celtic, qui ne marquera pas les esprits, mais restera comme un des internationaux anglais ayant porté le maillot des Bhoys. Bonne chance pour la suite à Steve aux Etats-Unis.