celticglasgow.fr

Accueil > Old Firm > Le Celtic peu disposé à aider les Rangers

Le Celtic peu disposé à aider les Rangers

vendredi 17 février 2012, par Celticmaster - wincomparator

 

Le Premier ministre David Cameron et d’autres personnalités politique britanniques ont apporté leur soutien moral au club des Glasgow Rangers, une institution du football écossais placée en redressement judiciaire, mais son grand rival, le Celtic, n’a pas été aussi chaleureux.


Voir en ligne : http://tempsreel.nouvelobs.com

Le club d’obédience protestante créé il y a 140 ans doit plus de 50 millions de livres (près de 60 millions d’euros) au fisc, avec qui il est en conflit.

Le Celtic, soutenu par la communauté catholique, a pris ombrage jeudi d’une déclaration du chef du gouvernement écossais, Alex Salmond, qui a estimé que le Celtic avait besoin de la rivalité des Rangers pour prospérer.

"Il s’agit d’une institution majeure, qui fait partie du tissu social de la nation écossaise comme du football écossais. Tout le monde comprend cela", a dit Alex Salmond. "Le supporter le plus acharné du Celtic comprend que le Celtic ne peut prospérer que si les Rangers sont là", a-t-il ajouté.

Le Celtic s’est dit "très déçu" des déclarations du Premier ministre écossais et a récusé son raisonnement. "Ce n’est tout simplement pas vrai (...) Le Celtic a une stratégie bien définie et un projet de développement indépendant des fortunes des autres clubs", dit le club dans un communiqué.

Les deux clubs de Glasgow, qui se disputent presque exclusivement le titre en championnat d’Ecosse depuis des décennies, ont envisagé leur participation au championnat d’Angleterre, plus relevé. Mais leurs projets ne se sont jamais matérialisés.

David Cameron est entré dans le débat en insistant sur l’importance du club des Rangers aux yeux des Ecossais. "Cela signifie énormément pour beaucoup de gens en Ecosse. Je comprends parfaitement que personne, à commencer par moi, ne veuille voir disparaître les Rangers", a-t-il dit.

"Des discussions sont en cours entre (l’administration fiscale) et l’administrateur. J’espère qu’elles porteront leurs fruits", a ajouté le Premier ministre britannique.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Retrouvez-nous aussi sur: et sur le Forum !