Senna crucifie le Celtic

Dès que le coup franc de Marcos Senna a terminé sa course dans les filets d’Artur Boruc, les joueurs du Celtic FC ont compris que la messe était dite. Si le Villarreal CF l’a finalement emporté 1-0 pour prendre la tête du Groupe E, la malédiction continue de hanter les Écossais, incapables de s’imposer en 18 matches joués à l’extérieur en UEFA Champions League.

 

Suffisant

Les Espagnols n’ont peut-être pas été étincelants 90 minutes durant mais ils ont copieusement menacé la cage de Boruc, alors que leurs adversaires n’ont offert que quelques rares frissons à leurs nombreux suiveurs. Ce 1-0 suffit amplement au bonheur des hommes de Manuel Pellegrini. La seule surprise de départ était l’absence de Jan Vennegoor of Hesselink, l’attaquant néerlandais laissé sur le banc par Gordon Strachan, l’entraîneur du Celtic. Le premières occasions étaient néanmoins à mettre à l’actif de Villarreal.

Ça chauffe

Malgré le coup franc cadré de Shaun Maloney dès la 12e minute, le Sous-marin jaune était proche d’ouvrir le score. Sebastián Eguren lançait Giuseppe Rossi dans le dos de la défense écossaise et Artur Boruc devait s’employer. Sur le rebond, Joseba Llorente réglait mal la mire. A la 25e minute, un corner tiré par Senna était repris de la tête par Llorente, mais le gardien polonais s’interposait à nouveau.

Villarreal pousse et marque

Rossi manquait ensuite une superbe occasion, à 10 mètres du but, sur une offrande de Santi Cazorla. Juste avant le repos, Diego López réalisait à son tour un exploit devant Georgios Samaras. Au retour des vestiaires, le match devenait électrique et Rossi, à l’angle de la surface, manquait le cadre. Villarreal poussait, à l’image des tentatives de Cazorla et Senna à l’heure de jeu. Les Espagnols finissaient par trouver l’ouverture sur un coup franc enroulé de leur milieu d’origine brésilienne (67e). Le Celtic, galvanisé par ses nouveaux entrants, réagissait et Scott McDonald envoyait sa volée hors cadre. Villarreal répliquait aussitôt mais Boruc, une nouvelle fois magistral, se couchait devant Llorente.

Celtic : Boruc ; Wilson, Caldwell, McManus, Naylor ; McGeady, Hartley (Vennegoor of Hesselink 82), Brown, Nakamura (Robson 74), Maloney (McDonald 72) ; Samaras Remplaçants non utilisés : Brown, Loovens, Caddis, Crosas

Villareal : Lopez ; Rodriguez, Godin, Lopez, Capdevila ; Pires (Bruno 83), Eguren, Senna, Cazorla (Cani 90) ; Llorente, Rossi (Ibagaza 77) Remplaçants non utilisés : Viera, Edmilson, Venta, Fuentes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *