Scottish Premier League 2008 / 2009

La Scottish Premier League reprend ses droits ce week-end. Comme chaque saison, les Rangers et le Celtic vont se disputer le titre. L’équipe de Walter Smith, déjà éliminée de la Ligue des Champions, peut-elle faire tomber le champion en titre ?

Revenu de nulle part la saison dernière, le Celtic reste favori à sa propre succession pour la saison qui s’ouvre ce samedi 9 août en Écosse. D’autant que son rival historique, les Glasgow Rangers, sont déjà sous pression après leur élimination précoce en Ligue des Champions à l’occasion du deuxième tour préliminaire. Depuis 1985, et le titre d’Aberdeen avec Alex Ferguson à sa tête, le titre n’échappe plus aux deux grands clubs locaux. On n’imagine mal que cela change cette saison. Le Celtic a été discret sur le marché des transferts cet été. Le manager Gordon Strachan garde confiance dans son groupe qui vient de lui offrir trois titres d’affilée, mais espère conclure une ou deux arrivées avant la fin du Mercato estival.

Du côté des Rangers, on a payé au prix fort la saison dernière le parcours jusqu’en finale de la Coupe UEFA. Après avoir compté jusqu’à neuf points d’avance, les hommes de Walter Smith ont vu fondre sur eux le Celtic Glasgow et perdre le titre lors de la dernière journée de la saison. Une fin de saison terrible que n’ont toujours pas digéré les Gers. En témoigne, l’élimination précoce en Ligue des Champions face au modeste Kaunas, cette semaine (0-1, 2-1). L’absence du capitaine Barry Ferguson, opéré du genou au début de l’été, est un coup dur pour l’équipe. Le leader charismatique des Gers sera absent pendant les trois premiers mois de la saison. Espérons pour Walter Smith et son groupe, que les quatre recrues de l’été, Kenny Miller (Derby), Andrius Velicka (Viking Stavanger), Kyle Lafferty (Burnley) et Madjhid Bougherra (Charlton) sauront tirer l’équipe vers le haut.

Derrière les deux grands, Dundee United semble le mieux placé pour décrocher la troisième place du podium, si l’on considère les deux premières déjà acquises. Son principal rival, sera le surprenant Motherwell, qui la saison dernière, a dépassé toutes les attentes de ses supporters en décrochant cette troisième place. Une performance qui permet à l’équipe de Mark McGhee de retrouver l’Europe, 13 ans après sa dernière participation. On ne peut également pas écarter de cette course à la troisième place les deux clubs de la capitale écossaise Edimbourg. Très décevants la saison dernière (8eme), les Hearts espèrent rebondir cette saison avec leur nouveau manager, le Hongrois Lazslo. Hibernian, battu en Coupe Intertoto, n’aura que le championnat et reste un outsider valable. Pour les autres clubs, il s’agira d’assurer le maintien et de terminer le plus haut possible. Aberdeen (4eme l’an passé) et Falkirk peuvent intégrer le top 6, tandis que le promu Hamilton, avec une jeune équipe, aura bien du mal à assurer son maintien pour son retour dans l’élite écossaise.