Résultats de la 38ème journée de la SPL

Vainqueur 1-0 sur la pelouse de Dundee, le Celtic est sacré champion d’Ecosse pour la 42ème fois de son histoire. Les Rangers, éternels rivaux du Celtic, terminent deuxième à trois longueurs après leur défaite à Aberdeen (2-0).

Samedi 17 mai 2008
– Kilmarnock – Falkirk : 2-1
– FC Gretna – Heart of Midlothian : 1-0
– Inverness Caledonian – St Mirren : 0-0

Jeudi 22 mars 2008
– Dundee United – Celtic : 0-1
– Aberdeen – Glasgow Rangers : 2-0
– Hibernian – Motherwell : 0-2

Une fois de plus, les Rangers pourront se mordre les doigts. Les hommes de Walter Smith ont laissé passé leur chance de s’emparer d’un 52ème titre de champion d’Écosse après leur défaite sur la pelouse d’Aberdeen (2-0) jeudi soir. Vainqueur de Dundee (1-0), c’est le Celtic qui est sacré.

Certes ils n’étaient pas dans le fauteuil du favori avant la rencontre (deuxième à égalité de points avec le Celtic, mais avec une différence de buts défavorable), mais les Rangers avaient bien entamé la rencontre à Pittodrie Lane, se créant des occasions et conservant la maîtrise du ballon. Dans le même temps le Celtic, tenu en échec par Dundee, qui luttait pour conserve sa quatrième place européenne, avait du mal à trouver l’ouverture. Mais au fil du match, les champions en titre retrouvèrent les automatismes qui leur avaient permis d’enchaîner six victoires consécutives en championnat et prirent le contrôle du match.

Tout s’enchaîna en l’espace de neuf minutes. Dans un premier temps, Miller ouvrait le score pour Aberdeen, profitant de la passivité des défenseurs des Rangers pour catapulter dans le but un centre de Nicholson. C’est ensuite l’inévitable Venegoor of Hesselink qui donnait l’avantage au Celtic à Dundee, également de la tête. Quand Mackie doublait la mise à un quart d’heure de la fin pour Aberdeen, la messe était dite.

Le Celtic remportait son 42e titre national, le quatrième en cinq ans, laissant les Rangers à ses habituels regrets, au vu des dernières années.