Résultats de la 36ème journée de la SPL

Les Glasgow Rangers, qui ont longtemps semblé assurés de remporter leur 52e titre de champion d’Écosse, sont sous pression comme jamais après leur nul sans relief sur le terrain d’Hibernian (0-0), qui laisse l’espoir du Celtic entier.
Samedi 3 mai 2008
– Motherwell 1-2 Celtic
– Aberdeen 2-1Dundee Utd
– Inverness CT 6-1 Gretna
– St Mirren 1-0 Kilmarnock

Dimanche 4 mai 2008
– Hibernian 0-0 Glasgow Rangers

Lundi 5 mai 2008
– Falkirk 2-1 Heart of Midlothian

S’il veut reprendre la première place au Celtic, le finaliste de la Coupe de l’UEFA devra remporter ses trois matches en retard. Un seul nul rendrait la main à son grand rival, qui bénéficie d’une meilleure différence de buts.

« Jusqu’à nouvel ordre, nous restons les champions », a prévenu l’entraineur du Celtic Gordon Strachan, remonté comme jamais, que la presse écossaise annonçait condamné après la défaite devant les Rangers à Ibrox le 29 mars (1-0). Les Rangers disposaient alors d’une avance confortable de six points, avec un match en retard à disputer.

Depuis, les Rangers ont perdu les deux « Old Firm » suivants contre le Celtic, concédé le nul face à Hibernian et vu leurs autres matches reportés, pendant que leurs rivaux signaient cinq victoires en autant de matches.

Mené au score samedi à Motherwell, le Celtic l’a finalement emporté grâce à des buts de Scott McDonald et du Grec Georgios Samaras (2-1).

« Seul le résultat compte. Je me fous complètement qu’on puisse dire qu’on ne méritait pas de gagner, a commenté McDonald. C’était un match de la plus haute importance. Tout autre résultat qu’une victoire aurait mis fin à nos espoirs de titre. »

Désormais, rien n’est moins vrai.

Le Celtic possède désormais huit points d’avance sur les Rangers, qui comptent toutefois quatre matches en retard, le premier dimanche sur le terrain des Hibernians.