Rangers : Guerre de religion à Glasgow

La rivalité entre le Celtic et les Rangers est ancestrale puisque les hostilités ont débuté il y a 120 ans. Tout a commencé le 28 mai 1888, date du premier match entre les deux clubs de Glasgow. Le Celtic vient tout juste de voir le jour alors que le club des Rangers a été fondé 16 ans plus tôt. L’antagonisme est immédiat et a comme point de départ la première confrontation, remportée par le Celtic, qui, malgré ses fondations encore toutes fraîches, inflige une véritable correction à son aîné (5-2). A Glasgow, on se passionne vite pour ce derby, qui divise la ville. La religion est au centre de ce légendaire clivage. Le Celtic, association fondée par un moine irlandais afin de lutter contre la pauvreté de la communauté immigrée, est le club catholique de la ville. Plus bourgeois, les Rangers se réclament de la religion protestante. Chaque confrontation déchaîne les passions, rameute les foules au stade et les recettes aux guichets sont une belle manne financière. Le derby n’est d’ailleurs pas surnommé « Old Firm » pour rien.

Pendant un siècle, les Rangers se sont fait un honneur de ne pas recruter un joueur catholique. En 1976, la porte s’ouvre mais il faut attendre 13 ans pour que le pas soit véritablement franchi. L’international écossais Graeme Souness, qui a tout gagné avec Liverpool, essuie les plâtres. La politique de recrutement du Celtic est moins sectaire mais certains mouvements de joueurs entre les deux équipes sont l’objet de sérieux contentieux et tensions. Parmi les plus connus, le recrutement par les Rangers de l’ancien du Celtic Maurice Johnston. Les supporters s’étranglent et certains vont jusqu’à brûler leurs abonnements devant Ibrox, l’enceinte des Rangers… Ibrox, lieu de tragédie le jour de l’an 1966. Soixante-six personnes perdent la vie à cause d’un incroyable mouvement de foule lors de l’égalisation quasiment inespérée des Rangers (1-1) lors des ultimes secondes alors que le Celtic avait ouvert le score à la 88e minute… Leur hégémonie sur le championnat d’Ecosse est quasi exclusive. A eux deux, c’est 93 titres de champion : 51 pour les Rangers et 42 pour le Celtic.