Neil Lennon : « Mon intuition, c’est qu’Hooper restera au Celtic »

Interrogé suite au quarante-quatrième titre de champion d’Écosse du Celtic FC, Neil Lennon a abordé le cas de son meilleur buteur, Gary Hooper (25 ans). Courtisé par beaucoup de clubs de Premier League, notamment Norwich et Tottenham, l’attaquant anglais sera l’une des attractions de ce mercato estival.

Depuis son arrivée à Glasgow, les statistiques de Gary Hooper sont plus qu’impressionnantes : 62 buts en 92 matchs de Scottish Premier League pour 79 réussites en 133 rencontres toutes compétitions confondues. Cette saison, l’Anglais a déjà inscrit 28 perles, dont 18 en championnat et 4 en Europe. Une confirmation pour cet attaquant qui n’est pas uniquement un simple buteur. Harceleur des défenses, il participe de plus en plus au jeu et sa technique s’est affinée, notamment sur ses contrôles de balle.

Recalé à Tottenham dans sa jeunesse, il a dû jouer en septième division !

Depuis plusieurs mois, son entraîneur, Neil Lennon, milite activement pour sa convocation avec les Three Lions. Mais aussi pour qu’il prolonge son bail. « Ma préférence serait d’offrir un nouveau contrat à Gary pour le garder ici un peu plus longtemps. Mon intuition, c’est qu’il restera ici », a-t-il expliqué aux médias après la victoire 4-1 contre Inverness ce dimanche avant de tempérer son propre. « Notre politique est d’amener des jeunes joueurs pour qu’ils puissent progresser, se développer et ensuite les vendre. » Soit exactement le cas de figure de l’Anglais, arrivé en juillet 2010 pour £2.4 millions en provenance de Scunthorpe (D2).

gary-hooper

Auparavant, Hooper a même tâté de la non-League (ndlr, terme utilisé pour décrire les divisions à partir de la Conference, D5) avec Grays (D7 et D6) suite à sa formation avortée à Tottenham. Un club qui serait justement intéressé par ses services à en croire la presse britannique. Norwich était également sur les rangs, avec plusieurs offres rejetées par le Celtic cet hiver (on parle d’une proposition de £7 millions lors du dernier jour du mercato). Et la liste des possibles acquéreurs risque de s’allonger encore dans les semaines à venir, comme pour d’autres Bhoys, dont le Kenyan Victor Wanyama (21 ans), courtisé par Arsenal et Manchester United notamment.