Ligue des Champions : Un Celtic limité

Pas malheureux contre un Celtic limité, Arsenal revient mardi de Glasgow avec une précieuse victoire (2-0) en barrage aller de la Ligue des champions et fait un grand pas en avant vers le tour principal, tout comme la Fiorentina et Stuttgart également en ballottage favorable. Avec rigoureusement la même équipe que celle qui en avait passé six à Everton samedi, Arsenal a peiné face aux Écossais, fidèles à leur légende faite de bravoure et de combativité.

Mais la réussite était du côté des Londoniens, à l’image du but de Gallas, son 2e en une semaine, inscrit en déviant du dos un coup franc de Fabregas juste avant le repos alors que les Gunners ne s’étaient auparavant pas créé de réelle occasion.

Accablé, Caldwell trompait ensuite son propre gardien pour le but du break, confirmant au passage que l’hospitalité est en train de devenir une vertu maison à Celtic Park.

Arsenal devra toutefois se méfier lors du retour le 26 août car les Écossais, battus à domicile par le Dynamo lors du 1er tour préliminaire, avaient ensuite mis fin à Moscou à 15 matches sans victoire en déplacement.

Celtic (4-4-1-1) Boruc ; Hinkel, Caldwell, Loovens, Fox ; Donati (McDonald 56), NGuemo (McCourt 76) ; Brown, Maloney ; McGeady ; Samaras (Fortune 56) Subs not used : Zaluska, O’Dea, Naylor, Flood

Arsenal (4-3-3) Almunia, Sagna, Vermaelen, Gallas, Clichy ; Fabregas, Song, Denilson ; Arshavin (Diaby 70), Bendtner, Van Persie Subs not used : Mannone, Eduardo, Ramsey, Silvestre, Eboue, Gibbs

Homme du match : Aiden McGeady