Ligue des Champions : Le Celtic au pied du mur mancunien

Sévèrement battu à Old Trafford lors de la 3e journée, le Celtic FC va devoir se reprendre à domicile pour espérer venir à bout du Manchester United FC.

Les hommes de Gordon Strachan se souviennent de la victoire historique décrochée lors de la dernière visite des Mancuniens à Celtic Park il y a 2 ans (1-0), qui leur avait permis d’accéder aux 8es de finale de l’UEFA Champions League pour la première fois.

A l’époque, les Écossais avaient déjà poussé Manchester dans ses derniers retranchements à l’aller (3-2), ce qui ne sera pas le cas cette fois-ci puisque les champions d’Écosse viennent de s’incliner 3-0 à Old Trafford sur des buts de Dimitar Berbatov (30e et 51e) et de Wayne Rooney (76e).

Plutôt que de viser la qualification, ils espèrent simplement conserver une chance, eux qui n’ont pris qu’un point en 3 matches, contre l’Aalborg BK en ouverture de ce Groupe E, et qui seront éliminés s’ils perdent et que, dans le même temps, le Villarreal CF prend au moins un point à l’AaB.

Les champions d’Angleterre et d’Europe peuvent, eux, se qualifier pour les 8es en cas de succès, combiné à une « non victoire » d’Aalborg sur Villarreal. Un nul pourrait leur suffire si l’AaB perd.

Les Mancuniens sont invaincus en déplacement européen depuis 7 rencontres. Dans le Groupe E, ils ont concédé le nul 0-0 à Villarreal, avant de l’emporter 3-0 au Danemark et devant le Celtic.

Le Celtic est l’unique formation du plateau à ne pas avoir trouvé le chemin des filets alors que Manchester est la seule, avec le Chelsea FC, à ne pas avoir encaissé le moindre but.

Le Celtic peut néanmoins se raccrocher à ses bonnes statistiques à domicile. Il n’a perdu qu’un seul de ses 7 derniers matches d’UEFA Champions League disputés à Glasgow contre le FC Barcelona lors des 8es, la saison passée (3-2). Barcelone, également vainqueur 3-1 à Celtic Park en 2004/05, est l’unique formation à s’être imposée dans l’antre des Bhoys, qui totalisent 12 succès et 4 nuls en 18 rencontres européennes.

Le Celtic a pris sa revanche et décroché sa première qualification pour les 8es en battant Manchester à Glasgow, le 21 novembre 2006, grâce à Nakamura, auteur du seul but de la rencontre à la 81e minute, et à Artur Boruc, qui a arrêté un penalty de Louis Saha en fin de match.

Le Celtic a de bonnes statistiques à dmicile, contre les clubs anglais : 4 victoires, 2 nuls en 7 matches.

Les seuls Anglais vainqueurs à Celtic Park sont ceux du Nottingham Forest FC au 3e tour de la Coupe UEFA 1983/84 (2-1).

La défaite mancunienne à Glasgow en novembre 2006 est la seule enregistrée face à des Ecossais en 7 confrontations.

Lors de ses 2 visites précédentes, le club anglais s’est imposé 3-2 chez le Dundee United, au 3e tour de la Coupe UEFA 1984/85, et 1-0 sur la pelouse du Rangers FC en phase de groupes de l’UEFA Champions League 2003/04, grâce à Phil Neville.

Lorsqu’il était joueur, Sir Alex a évolué sous les couleurs du grand rival du Celtic, le Rangers FC, entre 1967 et 1969.

Sir Alex n’a pas toujours bien réussi face à des formations anglaises lorsqu’il était manager en Écosse. Son équipe de l’Aberdeen FC s’est inclinée 5-0 (score cumulé) devant Liverpool au deuxième tour de la Coupe des clubs champions européens 1980/81. La saison suivante, elle éliminait l’Ipswich Town FC, tenant du titre, au premier tour de la Coupe UEFA (tot. 4-2).

Strachan, le manager actuel du Celtic, buteur lors de la victoire contre Ipswich, a joué sous la houlette de Sir Alex à Aberdeen et à Manchester, ainsi que dans la sélection écossaise à la Coupe du Monde de la FIFA 1986.

Le milieu de Manchester, Darren Fletcher, a été désigné capitaine lors du dernier match officiel de l’équipe d’Ecosse, dans les rangs de laquelle il côtoie Gary Caldwell, Stephen McManus, Scott Brown, Paul Hartley, Shaun Maloney et Barry Robson.

L’attaquant du Celtic Aiden McGeady joue avec le défenseur mancunien John O’Shea en sélection de République d’Irlande.

Un point sur les blessés

Le défenseur du Celtic FC, Glenn Loovens, est à son tour sur le flanc, au grand désarroi de Gordon Strachan, qui doit accueillir le Manchester United FC en UEFA Champions League, mercredi.

Le défenseur central néerlandais, touché à la cuisse, n’a pas participé à la victoire 3-1 sur le Kilmarnock FC en League Cup écossaise, en semaine, et ne prendra pas non plus part à la journée de championnat de ce week-end, sur la pelouse du Heart of Midlothian FC, ni à la rencontre européenne prévue quelques jours plus tard. Le Celtic doit déjà se passer de ses attaquants Jan Vennegoor of Hesselink et Chris Killen, ainsi que du milieu Marc Crosas, pour ce match du Groupe E. Heureusement, l’attaquant grec Georgios Samaras pourrait être disponible contre Manchester, alors que le capitaine Stephen McManus a fait son retour à l’entraînement et devrait être aligné contre les Hearts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *