Ligue des Champions : barrages retours

Avec deux buts de retard à remonter, les Écossais n’ont aucune autre solution que d’attaquer et de marquer

Dominé au match aller (2-0) par Arsenal dans son antre de Celtic Park, le Celtic Glasgow ose tout de même croire à la qualification pour la Ligue des champions, à l’heure de se rendre à l’Emirates Stadium mercredi.

Avec deux buts de retard à remonter, les Écossais n’ont aucune autre solution que d’attaquer et de marquer. Le week-end dernier, ils ont fait exploser la défense de St Johnstone en inscrivant 5 buts et devront s’inspirer de cette performance, même si Arsenal est autrement plus fort !

Les hommes de Tony Mowbray n’auront rien à perdre sur la pelouse de l’Emirates. Une élimination serait normale face à une équipe qui les a dominés lors du match aller. Une qualification serait en revanche un véritable exploit, presque un miracle tant la différence de niveau a été flagrante à l’aller.

« Nous avons tiré beaucoup de choses positives du match aller, a confié Mowbray. Mes joueurs ont vu qu’ils pouvaient par moments rivaliser avec une équipe du niveau d’Arsenal qui, pour moi, a tout pour gagner la Ligue des champions. Nous avons un groupe très solide mentalement. Et un exploit est toujours possible en football. Si nous ouvrons le score, cela rendra le match intéressant », veut-il croire

A Arsenal, on reçoit le Celtic l’esprit tranquille, la tête déjà au choc de samedi à Old Trafford face à Manchester United en championnat. L’avantage du match aller devrait suffire aux Gunners, qui vont surtout se servir de ce barrage retour pour se préparer à défier United.

Sans prendre les Écossais à la légère, les hommes d’Arsène Wenger, qui comptent trois victoires en trois matches cette saison, savent qu’avec un minimum de sérieux et avec l’état d’esprit affiché lors de cet excellent début de saison, ils se qualifieront facilement. Et pourront suivre dans leur canapé le tirage au sort des phases de poule de la Ligue des champions jeudi après-midi.