Le triplé s’envole

Les Rangers ont remporté la finale de la Coupe de la Ligue dimanche, aux dépens du Celtic (2-1, a.p.). Davis a ouvert le score pour les Rangers (24e), avant que Ledeley n’égalise (31e). En prolongation, Jelavic (90e) a scellé la victoire des siens.

La coupe de la ligue est bien sur le premier trophée de la saison et une finale de rêve opposait les deux grands de Glasgow cet après-midi à Hampden.

En prélude, tout le monde essayait de rester calme et de prétendre ignorer tout appel de la police contre toute violence sur et hors terrain. Des centaines de supporters étaient avertis durant la semaine par les forces de l’ordre que toute agitation sera puni sévèrement. Lennon, entraîneur de Celtic, quant a lui se tenait bien loin de tout commentaire ayant reçu quelques emails de mauvais goût récemment.

Il ne pouvait bien sur pas amener son équipe sur le terrain et devait passer le match dans les tribunes. Tout était donc fait pour avoir plus de foot que des bagarres et le disc-jockey du stade national faisait jouer « all you need is Love » des Beatles.

Enfin, du foot, on a été servi : 1-1 après une demi-heure de jeu et surtout une équipe de Rangers qui montre enfin leur bon cote pour offrir un vrai match, car il faut avant tout deux équipes sur le terrain. Controverse aussi avec l’arbitre qui donne un penalty à Rangers mais d’un seul coup change son avis et donne un carton jaune à Jelavic et un coup franc pour Celtic. Du jamais vu.

Deuxième mi-temps, même topo, quelques décision difficiles pour l’homme en noir mais en vérité personne n’ose se plaindre trop. Pour dire vrai, le foot n’est pas de haute qualité mais l’intensité est bien présente. 1-1 fin du match et en avant pour les prolongations dans le sixième Old Firm de la saison. On en redemande… À noter que ce sera le dernier match au stade national pour l’entraîneur de Rangers Smith. Il fait ses adieux à la fin de l’année. Première période et on sent que Weiss, entré en fin de match, fait une différence, donne une superbe passe pour Jelavic qui marque. 2-1. Et ce sera suffisant pour donner à Smith son trophée. Miracle du foot qu’ils arrivent à prendre cette coupe que tout le monde donnait pour Celtic. Le triplé ne sera pas réalisé et Lennon doit se poser de sérieuses questions pour gagner les matchs capitaux. Le championnat ne sera pas si mal pour une première saison.