Le titre déjà envolé ?

Un récapitulatif rapide des chances du Celtic de remporter le championnat 2008. Ou la nécessité de trois victoires en trois matchs et d’un gros, très gros faux pas des Rangers.

Il était annoncé comme décisif, comme attribuant le titre avant la fin du championnat. Le Old Firm de samedi a tenu toutes ses promesses.

Certainement pas le plus beau match de foot de l’histoire, sûrement pas le plus beau des Derby, mais indéniablement l’un des matchs les plus importants la saison.

Fixons le décor. Les Rangers comptaient 3 points d’avance sur le Celtic et un match en retard avant le match. En cas de victoire du Celtic le championnat était relancé et le dernier match de la saison, qui opposera les deux grands rivaux au Celtic Paradise aurait fait office de finale. Cela serait magnifique.

Malheureusement pour le suspens, les Gers se sont imposés sur le plus petit des scores (1 à 0), but de Thompson. Ceux-ci peuvent donc se vanter de dominer leur voisin mais aussi d’être déjà champion.

En effet les Rangers comptent maintenant 6 points d’avance sur leurs poursuivants et un match en retard. De plus les hommes d’Ibrox Park affronteront Saint-Mirren actuel 11ème du classement. Les pronostics donnent largement la part belle aux Rangers face au très modeste Saint-Mirren. Et une victoire éclatante des bleus et rouges est attendue par les bookmakers.

Il en résulte que le Celtic relégué à 6 points samedi pourrait être distancé de 9 points à trois journées de la fin .Ce qui donne mathématiquement une chance aux verts et blancs de gagner le championnat. Mais à une double condition. Tout d’abord gagner les 3 derniers matchs de la saison, double opposition face a Motherwell puis un derby face aux Rangers à domicile. Et deuxièmement, que dans le même temps, les Rangers perdent trois de leurs quatre derniers matchs face a Saint-Mirren, Dundee United, Motherwell, Celtic .

A la vue du classement et de la forme actuelle des Rangers, à savoir quatorze victoires de suite en championnat. Il est plus qu’ improbable que ceux-ci ne s’écroulent maintenant surtout qu’une victoire et un nul suffises à leur attribuer définitivement la couronne.

Le milieu de terrain Japonais du Celtic « Nakamura » a assuré qu’il se battrait jusqu’au bout pour le titre. Nous ferons entière confiance à nos favoris pour ne rien lâché même si l’espoir est très maigre. Il est toujours mathématiquement possible de l’emporter. Saint-Mirren a bien obtenu le nul au Celtic Park sous la neige, je le sais j’y étais.

Et puis en Ecosse tant qu’il y a de la pluie, il y a de l’espoir.