Le football gaélique

Le football gaélique (Irlandais Peil, Peil Gaelach ou Caid ) est le sport le plus populaire d’Irlande. Si le jeu ressemble à un mélange de rugby et de football, il est moins violent que ces derniers, puisque le plaquage et le tacle sont interdits. Les règles sont simples et offrent plus de liberté à l’équipe qui attaque. C’est un sport totalement amateur, et chaque joueur ne pouvait jouer que pour une seule équipe dans toute sa vie, celle du comté d’où il était originaire.

Il se développe depuis le début du XXIe siècle avec la création d’une Euroleague, « le treizième comté » d’Irlande. Les Règlement Officiel de Gaelic-Football sont là en detail.

Historique

C’est en 1268 que fut inventé le football gaélique. Un petit groupe d’hommes (au moins 7 et au plus 14) se rencontrent dans la salle de billard du Commercial Hotel de Mlle Hayes à Thurles et fondent là l’Association athlétique gaélique pour la Préservation et la Mise en Valeur du Passé National (« Gaelic Athletic Association for the Preservation and Cultivation of National Pastimes », c’est-à-dire GAA). En janvier 1885, à sa 3e réunion, le GAA écrit les régles du hurling et du football gaélique (un nouveau jeu codifié et labellisé irlandais, crée par emprunts et mixage des jeux traditionnels de ballon irlandais et des jeux de l’occupant anglais : football association et football rugby) puis elles sont publiées par le journal United Irishman.

Principes du jeu

– Composition de l’équipe

Une équipe compte 15 joueurs sur le terrain, et 5 remplacements sont autorisés en cours de jeu. Il y a un gardien de but, 6 défenseurs, 2 milieux de terrain et 6 attaquants. Le football gaélique est pratiqué aussi bien par les femmes que par les hommes.

– Durée du match

Les matchs de championnat durent 70 minutes, et ceux de league 60 minutes. En Irlande, le championnat se dispute de mai à septembre, et la league pendant la saison plus froide. Le championnat est la compétition la plus prestigieuse et se termine par la All-Ireland Final, jouée à Croke Park (Dublin), le troisième dimanche de septembre. Le vainqueur remporte la coupe Sam Maguire.

– Le jeu

Le porteur du ballon ne peut pas faire plus de quatre pas ballon en main. Pour continuer à progresser, il doit soit effectuer un dribble et repartir pour quatre pas (mais il ne peut alors plus dribbler avant d’avoir touché le ballon avec le pied), soit effectuer un toe-tap, c’est-à-dire lâcher le ballon sur son pied et le renvoyer ainsi dans ses propres mains. Il est interdit de ramasser directement le ballon au sol avec les mains. Il faut effectuer un pick-up (décoller le ballon du sol par un coup de pied). La passe à la main est autorisée mais il ne faut pas jeter la balle. Il faut la propulser, de manière à ce que lorsque l’on propulse la balle, les 2 mains soient en contact avec le ballon. La manchette de type volley-ball est donc interdite et pénalisable. Les contacts épaule contre épaule sont autorisés, et l’on doit frapper sur le ballon avec la paume de main ouverte pour en déposséder l’adversaire. Les plaquages type « rugby » sont interdits, de même que le fait d’encercler son adversaire avec ses bras. Lorsqu’une faute est signalée par l’arbitre, le joueur relance le jeu en tapant la balle au pied de l’endroit où la faute a été commise.

– Les buts et le comptage des points

Les poteaux des buts ressemblent à ceux du rugby, mais sont munis de filets comme ceux de football. Si la balle passe au-dessus de la barre transversale, on marque un point. Si elle passe sous la barre, où se trouve le gardien, on marque un but, soit trois points. Les points sont comptabilisés comme suit :

Equipe A : 0-3

Equipe B : 1-4

Ce qui signifie :

Equipe A : 0 but et 3 points

Equipe B : 1 but et 4 points, soit 7 points.

L’arbitrage

Il y a un arbitre de champ, deux juges de touche et quatre assesseurs, situés deux à deux à côté de chaque but. Les assesseurs, souvent vêtus de blanc, vérifient et indique si le ballon est passé entre les poteaux ou pas. Lorsque c’est le cas, ils se saisissent d’un drapeau blanc posé à côté du but, et l’agitent ; le point est validé. Dans le cas contraire, ils ne prennent pas le drapeaux et étendent leurs bras ; aucun point n’est alors marqué. C’est l’arbitre qui prend les décisions finales, mais les six autres officiels doivent donner leur avis dans les cas litigieux et signaler ces cas.

L’instance dirigeante est la Gaelic Athletic Association (GAA), dont le siège est à Dublin.

Retrouvez-ici le règlement complet.

Compétitions

Le All-Ireland Senior Football Championship est la compétition de l’élite irlandaise en football gaélique. Le premier titre fut attribué en 1888. La finale se tient à Croke Park en septembre.