Le Celtic et la Ligue des Champions 2012/2013, la belle aventure ?

Le chemin sera long et semé d’embûches mais force est de constater que le Celtic a très bien débuter sa campagne européenne et les fans peuvent croire à l’inenvisageable en début de saison, une qualification pour le deuxième tour de la Ligue des Champions.

Des débuts encourageants

Il aura fallu deux tours préliminaires aux verts pour atteindre la phase de poules de la Ligue des champions. D’abord ils sont venus à bout facilement des islandais d’Helsinki (2-1 à l’aller et 4-1 au retour) avant d’en faire autant avec les suédois d’ Helsingborg (2-0 à l’aller et 4-0 au retour), laissant de bons espoirs pour la suite. Le tirage au sort n’a pas été clément et a offert au Celtic, le FC Barcelone, le Spartak Moscou et le Benfica.

Un bon départ lors des poules

Le premier matche à opposer l’équipe phare de Glasgow à Benfica dans son antre de Celtic Park. Un accueil bouillant mais finalement, un score nul et sans but. Dans le même temps, Le Barça était accroché par les russes et il fallait s’en remettre au talent de Messi pour sortir l’équipe blaugrana d’un mauvais plan au Camp Nou. Le déplacement du Celtic en Russie pouvait s’apparenter à un délicat baptême du feu à l’extérieur, d’autant que le Spartak à montrer pendant la période des transferts avec les arrivées de Kim Källström, Sergei Pesyakov et Rômulo entre autres, qu’ils allaient jouer sur plusieurs tableaux. Et bien, le Spartak n’aura pas réussi à venir à bout des écossais qui ont mené 1-0 avant d’être mené à leur tour 2-1. A 10 contre 11 à une demi-heure du terme de la rencontre, le fighting spirit écossais aura été fatal au Spartak. Kombarov contre son camp puis Samaras à l’ultime minute venaient offrir la seconde place du Groupe G.

Parier sur le Celtic, oui

Avec ce bon départ et l’assurance de jouer le Spartak à domicile, les chances pour se qualifier sont nettement plus importantes maintenant. La double-confrontation contre l’ogre barcelonais sera peut être décisive et c’est là que les parieurs pourront se tester. Le nul ou la victoire de Glasgow au Camp Nou proposent de belles cotes. Pour un nul, elle est de 9 et une victoire augmente la cote à 15. Lors de la réception du Barça, il faudra jouer la victoire et le nul. De nombreux sites proposent de parier en ligne avec différentes promotions comme par exemple le code avantage de PMU. Evidemment, il faudra tous être derrière l’équipe, mais ici, on sait que la cote est très importante dès qu’il s’agit de supporter les couleurs du club !