Hommage aux disparus de 2008

En 2008, le football a perdu des êtres chers comme Constant Vanden Stock, Tommy Burns ou le capitaine des moins de 21 ans ukrainiens Maksym Pashayev.

Mr Celtic

Ils étaient des milliers à se presser dans les rues de Glasgow en mai pour rendre hommage à Tommy Burns, décédé à 51 ans des suites d’une longue maladie. « S’il y a un homme qui symbolise le Celtic, c’est bien Tommy Burns », a déclaré Peter Lawwell, directeur général du club. Burns, 8 sélections avec l’Ecosse, a passé 14 saisons à Celtic Park, et Bobby Russell, ex-joueur du Rangers FC, a un jour reconnu que c’était le meilleur joueur qu’il ait affronté. Après un passage au Kilmarnock FC, Burns était revenu au Celtic avant d’occuper divers postes au club tout en étant l’adjoint de Berti Vogts à la tête de l’équipe nationale.

L’Ecosse en deuil

John Cushley, membre de l’équipe du Celtic vainqueur de la Coupe des clubs champions européens en 1967, s’est aussi éteint à l’âge de 65 ans, tandis que Gil Heron, premier joueur noir des Bhoys, s’en est allé à l’âge de 87 ans. Plusieurs décès en Ecosse cette année : l’ancien sélectionneur national Ian McColl (81 ans), l’ex-gardien de but George Niven (79 ans), Brooks Mileson (propriétaire du Gretna FC) et Eddie Thompson (président du Dundee United FC).

Anderlecht perd son héros

Le nom de Constant Vanden Stock sera toujours associé à Anderlecht et au football belge en général. Après ses débuts en 1924, il a fait partie de l’équipe d’Anderlecht qui est montée en première division en 1935 et qui ne l’a jamais quittée. Il a été sélectionneur national belge pendant dix ans avant de revenir chez les Mauves dont il a été le président pendant 25 ans. Il a remporté dix titres de champion, sept Coupes de Belgique, la Coupe des vainqueurs de coupe européenne de l’UEFA en 1976 et 1978, la Coupe UEFA en 1983 et la Super Coupe de l’UEFA en 1976 et 1978. Vanden Stock était président d’honneur du club, le stade d’Anderlecht porte son nom. Il est décédé à l’âge de 93 ans.

Tragédie

Le football européen a également pleuré la mort prématurée de plusieurs joueurs. Défenseur du FC Dnipro Dnipropetrovsk et capitaine des moins de 21 ans de l’Ukraine, Pashayev (20 ans) est décédé dans un accident de voiture en décembre. « C’est une énorme perte », a déclaré le sélectionneur des M21 Pavlo Yakovenko. L’ancien joueur de l’UC Sampdoria Gionata Mingozzi (23 ans) et l’attaquant international du Club Brugge KV François Sterchele (26 ans) ont également trouvé la mort accidentellement. L’ancien attaquant des M21 de la Croatie Hrvoje Ćustić est décédé sur le terrain à l’âge de 24 ans après une collision contre un mur en béton lors du match NK Zadar-HNK Cibalia.

Autres décès…

Mathieu Sprengers NED – 69 ans

« ’Jeu’ était un homme très engagé qui aimait le football, et nous nous souviendrons de lui comme d’un personnage exceptionnel », a déclaré Michel Platini, président de l’UEFA, après la mort du président de l’Association de football des Pays-Bas. M. Sprengers a également été le trésorier de l’UEFA pendant sept ans.

Claude Abbes FRA – 80 ans

Abbes était le gardien des Bleus, troisièmes de la Coupe du Monde de la FIFA 1958 en Suède. Il a joué à l’AS Saint-Etienne et au FC Béziers.

Robert Jonquet FRA – 83 ans

L’ancien capitaine du Stade de Reims Champagne et de l’équipe de France Robert Jonquet est devenu une véritable légende lors de la Coupe du Monde 58 puisqu’il a terminé la demi-finale face au Brésil avec le péroné cassé. Jonquet a remporté cinq titres de champion de France et deux Coupes de France avec Reims, et a perdu deux finales de Coupe d’Europe face au Real Madrid CF en 1956 et 1959. Une tribune du stade Auguste Delaune de Reims porte son nom.

Hasan Dogan TUR – 52 ans

Hasan Dogan est décédé d’une crise cardiaque juste cinq mois après avoir été nommé président de l’Association turque de football. « C’est une nouvelle terriblement triste pour la Turquie et la famille du football européen », a déclaré Platini.

Franco Sensi ITA – 82 ans

Sensi était le président de l’AS Roma depuis 15 ans avec qui il a remporté le Scudetto en 2000/01. « C’était un homme d’une grande sensibilité, et les joueurs étaient comme ses fils pour lui », a déclaré l’ancien entraîneur du Torino FC Gianni De Biasi.

Thierry Gilardi FRA – 49 ans

Commentateur sportif aimé de tous les Français, c’est Franck Ribéry qui lui a rendu hommage en lui dédiant son but face à l’Angleterre le lendemain de sa disparition des suites d’une crise cardiaque.