C’est quoi le Old Firm ?

Le Old Firm est le surnom du derby de Glasgow entre les 2 grands clubs de la ville : le Celtic Glasgow et le Glasgow Rangers. C’est également un des grands derbies européens. Ce match est le plus attendu de la saison dans le championnat écossais même si sous le format actuel il est disputé quatre fois, sans compter les coupes.

Le premier de ces matchs eut lieu en mai 1888 et fut remporté par le Celtic FC par 5 buts à 2.

Les enjeux économiques sont tels que l’on se dirige inéluctablement vers une Premier League Anglaise comprenant le Celtic et les Rangers ; ce qui conduirait ni plus ni moins à la mort du foot en Écosse…

– Origines

Trois explications sont possibles concernant l’apparition du terme Old Firm (littéralement « vieille entente ») :

* le terme aurait été tiré d’un article de presse relatant le tout premier match du Celtic FC, qui était également la première rencontre entre les deux futurs rivaux. Il aurait été indiqué que l’ambiance sur la pelouse était si bonne et détendue qu’on aurait pu croire que les joueurs étaient de vieux amis (old firm friends).

* Le terme aurait été employé pour décrire les bénéfices financiers que retiraient les clubs de cette rivalité, sous-entendant qu’ils l’entretenaient sciemment.

* Le terme aurait été créé aprés une finale de coupe entre le Celtic FC et le Hibernian FC. La légende veut que les Rangers aient prêté un gardien au Celtic qui n’en avaient aucun de disponible pour ce match.

Quelle que soit la réelle explication, l’entente supposée ou existante fut brève et une rivalité féroce s’engagea.

– Rivalité

Le Rangers FC est, depuis sa création, profondément ancré dans la population protestante de Glasgow et fidèle à la couronne d’Angleterre, contrairement au Celtic FC, traditionnellement soutenu par les catholiques et proche de la communauté irlandaise. Cette rivalité sportive entre les deux meilleurs clubs de Glasgow (depuis le déclin du Queen’s Park FC) puis d’Écosse a donc également rapidement pris un tour communautaire et religieux dépassant largement le cadre du seul football.

– Troubles

Le premier joueur à avoir joué pour les deux clubs est Mo Johnston. Sa seule arrivée aux Rangers FC en 1989 (101 ans après le premier Old Firm) aurait suffit à provoquer un tollé à l’Ibrox Stadium mais les circonstances dans lesquelles elle s’est produite déclenchèrent également la colère du Celtic Park. En effet Mo Johnston, parti au FC Nantes depuis 2 ans mais encore trés apprécié chez les supporters verts et blancs, annonça publiquement son retour au Celtic. Mais le manager des Rangers FC de l’époque, Graeme Souness, convainc le joueur alors en difficultés avec le fisc écossais de rejoindre l’ennemi de toujours. Les publics des deux équipes réagiront très mal à ce transfert et la situation fut très tendue durant quelques temps.

– Record

Les 118 567 spectateurs du Old Firm du 2 janvier 1939 à l’Ibrox Stadium constituent le record absolu pour un match de championnat de football en Grande-Bretagne. Toutefois, le record pour un Old Firm est de 132 870 spectateurs pour la finale de la Coupe d’Écosse de football 1969 au Hampden Park.

– Catastrophe

Le 2 janvier 1971, lors du Old Firm à Ibrox Park, le but égalisateur de Colin Stein pour les Rangers FC en toute fin de match amena une partie du public qui quittait le stade à revenir, croisant ceux qui partaient. La bousculade qui s’ensuivit fit 66 morts et environ 200 blessés.

– New Firm

Dans les années 1980, les clubs d’Aberdeen (alors dirigé par Alex Ferguson) et de Dundee United réussirent à faire jeu égal avec les deux clubs de Glasgow et à faire main basse à plusieurs reprises sur le titre de champion. Leur rencontre fut donc nommée New Firm, selon le modèle de l’Old Firm. Mais les deux clubs rentrèrent rapidement dans le rang (surtout Dundee United) et le terme fut abandonné.

Une seconde New Firm vu le jour au début des années 2000 mais, de manière quelque peu surprenante, cette fois au Danemark. En effet, la mainmise des deux clubs de Copenhague, le FC Copenhague et le Brøndby IF, sur le championnat danois et leur rivalité féroce rappellent la situation de Glasgow.